Mon Cul se balade

Salut mes pauvres,
Que d’aventures depuis que j’ai échoué mes espoirs au bord de la RN12.
Je vous avais évoqué les initiatives chouettes, ça commençait à virer au suçage de boule, et là vous vous êtes dit : « Non, mais, c’est bon, maintenant on dirait la lettre d’info du Club Dorothée ».

Et du coup, comme j’en ai rien à foutre, continuons notre petit séjour touristique en Bretagne.
Tu connais la forêt de Brocéliande ? Bon ptet pas, mais tu vois ce que c’est une forêt ? Bon, c’est bien, t’es brave. Maintenant, imagine des lutins, des elfes et des fadas qui agitent des pierres.
Après une balade dans cette forêt de fadas, on s’est retrouvé dans une chambre d’hôtes au manoir du Tertre.

Le gars nous reçoit et le lieu semble un peu bizarre. Il nous montre la chambre et nous explique qu’elle est très demandée pour son lit à baldaquins ; il nous précise que c’était la chambre de l’ancienne proprio. C’est elle là, le tableau était à l’entrée de la chambre :
 
 
Un peu zarbi, mais pourquoi pas. Le gars nous dit que l’apéro est offert et… à volonté. Cool… Je me prends un verre du meilleur whisky et me pose en terrasse. Le type commence alors à nous parler de divers phénomènes paranormaux qui ont eu lieu dans le manoir. Puis il nous parle de l’ancienne proprio, Geneviève Zaepffel… en fait une figure dans le milieu de l’ésotérisme et des grigris marabout.

Et le détail qui rassure : elle est morte dans le lit dans lequel on va dormir…
 
Ensuite, on a eu droit à la tirade sur les francs maçons, les reptiliens, les extraterrestres qui avaient enlevé le prédécesseur à son poste d’hôte du manoir. J’ai cru qu’il allait sortir le vapo et qu’on allait prendre de la beuh et de la DMT.
Pendant que Marianne purifiait la chambre avec des pierres magiques, même mon esprit pourtant plutôt cartésien n’était pas franchement rassuré. Je n’ai pas beaucoup dormi cette nuit-là.

Bon, y a dû se passer un truc chelou, je me suis retrouvé avec une chienne le lendemain (?????). Elle s’appelle Taz. Non, je déconne, Taz, ça le fait pas pour une femelle, je l’ai appelée Kéta.
Du coup, c’est un peu devenu mon enfant, et j’ai plein de photos dont vous n’avez rien à foutre, mais je vais vous les montrer quand même, parce que moi aussi j’ai droit, y en a pas que pour vos gosses, là :
 
Kéta dans le jardin :

Kéta à la plage qui renifle de la merde :
Kéta qui renifle de la merde sur le bord de la route :

Kéta qui renifle de la merde, sur un talus cette fois :

Kéta avec Papa dans la voiture :

Kéta qui prend le soleil :

Keta qui prépare l’apéro :

Kéta qui veut des croquettes :

Kéta qui mange des croquettes :

Kéta avec son gilet jaune :
 
J’ai encore quelques variantes que je vous montrerai à la prochaine soirée diapo.
 
Ensuite, je suis allé à Londres pour le mariage de mon cousin ; je me suis surpris à passer un bon séjour. Très bons concerts de Saul Williams avec David Murray, et de Hey Colossus.
 
Et sinon j’étais à Marseille pendant deux mois, le temps d’enregistrer ma grand-mère Huguette au piano, de me faire gazer quelques fois avec les gilets jaunes et les gens virés de leurs quartiers, et d’effectuer un stage de correcteur dans une maison d’édition qui s’appelle Le mot et le reste. J’ai bossé sur la réédition d’un bouquin de Francis Paudras à propos de ses années communes avec Bud Powell.

Un flic a foutu un coup de matraque sur la gueule de Bud Powell. Le jeune pianiste d’une vingtaine d’années, très fragile, a été traumatisé par cette expérience. Comme il est noir et qu’il vit dans les années 1940 aux USA, la seule réponse à cette fragilité a été de le balancer dans un hôpital psychiatrique où on lui a administré des électrochocs. Ses proches diront qu’il ne sera plus jamais le même, ne retrouvant sa dignité que devant un piano.
Je me suis passionné pour cette histoire et pour l’incroyable travail de ce pianiste. Je vous conseille donc le livre de Francis Paudras, la Danse des infidèles à paraître en avril chez Le mot et le reste, mais aussi ce documentaire diffusé sur Arte dans les années 1990, Bud Powell, l’exil intérieur, et enfin cette playlist avec des concerts et des albums.
Par ailleurs, j’ai bossé sur deux autres bouquins que je vous recommande vivement, Mary Hunter Austin, le Pays des petites pluies, et Jacques Lin, la Vie de radeau.
 
Copinage éhonté, l’ami Thierry Tanguy a ouvert sa boutique à Lannion, 16 rue Émile le Taillandier, je vous invite à y dépenser tout votre argent. Voici la première vente :
 
Et on organise parfois des concerts au Vieux-Marché (le nouveau rendez-vous du Trégor Hardcore qui est tout l’inverse de ça), chez le copain Sébastien Le Guillou, celui dont je vous ai filé des films la dernière fois. Il a eu un prix (=un chèque) pour son film, du coup il est content, ce traître :

Un blog a été créé pour les concerts en Bretagne, prolongement de l’édition papier de la Sulfateuse : http://la-sulfateuse.eklablog.net/

Les prochains concerts du Trégor Hardcore :


Quand je suis rentré de Marseille, en faisant les comptes, je me suis rendu compte que Mon Cul était en déficit de 2 000 euros… La première fois que ça arrive, l’année des 10 ans du label, en plus… Donc si vous voulez que ça dure 10 ans de plus, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Faire de moi votre légataire universel et passer commande.Je devais vous parler de dizaines d’autres trucs, mais bon… pfff, une autre fois… 

DISQUES MON CUL

Excusez l’absence de description de ces disques. J’ai de plus en plus de mal à décrire la musique, à susciter l’envie. Faites-vous votre avis, vous n’avez pas besoin de moi. Et de toute façon, je ne sortirais pas ces disques s’ils ne me plaisaient pas. Bon, et même s’ils ne vous plaisent pas, achetez-les quand même ; bref, démerdez-vous avec ces disques que j’adore.

Achète, quoi…

 


IMDUKAL’N’EL HUSSAIN SAFIR – Toutlayt Inou – LP – TOFU 181 – 10 euros (STREAM)

TÉLÉCHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/


PORTRON PORTRON LOPEZ – De colère et d’envie – LP – TOFU 180 – 10 euros (STREAM)

TÉLÉCHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/


dSCI / PARPAR – Split LP – TOFU 177 – 10 euros (STREAM)

TÉLÉCHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/


LLAMAME LA MUERTE – Where Sun is Spreading Shadow – LP – TOFU 176 – 10 euros (STREAM)

TÉLÉCHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/


CHAFOUIN – LP – TOFU 175 – 10 euros (STREAM)

TÉLÉCHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/


LITOVSK – Dispossessed – LP – TOFU 165 – 10 euros (STREAM)

TÉLÉCHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/

litovsk

LITOVSK – LP – TOFU 109 / 3 – 10 euros (STREAM)

TELECHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/


LE SINGE BLANC – Arrebato – LP – TOFU 174 – 10 euros (STREAM)

TÉLÉCHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/


TÔLE FROIDE – LP – TOFU 173 – 10 euros (STREAM)

TELECHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/


BLOODY MARY / SISTERS MINDTRAP – split 7 » – TOFU 172 – 5 euros (STREAM)

TELECHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/


ATATAT & RYOKO ONO – No Breeze in Space – Cassette – TOFU 171 – 5 euros (STREAM)

TELECHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/


D.U.D.S. – Immediate – LP – TOFU 170 – 12 euros (STREAM)

TÉLÉCHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

/*/*-/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/-*/*/-/*/-/-*/*/-*/-*/-/-/-*/-*/-*/-/-*/-/*/-/-*/-*/-*/-*/


SAC EN TISSU / « TOTE BAG » – 5 euros

Et le reste du catalogue, tsé, c’est là !
/*//*-/*-/**/-/-*/*-/-/*-/-//*-*/-*/-/-//-/-*/-/-*/-/-/–*/

/*/-*-*/-*/-*/*/*-///-*/-*/-/*/*–*/*/-*/*-/*/-///-*/-*/-//*–*-

Allez, on est là et on lâche rien !

 

 
 
 

 

 

 

dSCI / PARPAR – Split LP

dSCI / PARPAR – Split LP – TOFU 177 – 10 euros (STREAM)

TÉLÉCHARGEMENT LIBRE / FREE DOWNLOAD

dUASsEMIcOLCHEIASiNVERTIDAS

Boris: baixo
Desmarques: guitarra
Diogo: bateria
(1. gravação sample por João Capela / 2. vozes por dSCi, Desflorestação, Juanito Tsunami & Milo / 3. saxofone barítono por Pedro Arelo)

PARPAR

João Sousa: bateria, percussão e efeitos
Pedro Arelo: saxofone barítono, drones e loops
(+ André Calvário aka Jorge: baixo)

gravado, misturado e masterizado @ Estudio Hukot (Barcelona) por Milo Gomberoff entre Outubro de 2017 e Junho de 2018

artwork por Katafu (Krafica)

Associação Terapêutica do Ruído/A Besta/Epicericords/Et Mon Cul C’est Du Tofu?/Gaffer Records/Lepers/Panda Records/Enough Records – 2018