TRUCS D’ARTISTES

Street Art Made in Slovenia

4 Commentaires
Par notre envoyé spécial, Julien Climent.
 
Dans la petite ville de Postojna, quelle surprise d'apprendre qu'en fait se cache la capitale mondiale du Street Art. Pour vous, nous avons choisi la plus belle pièce, que dis-je, la plus belle toile proposée.

On observera la perfection de cette œuvre d'une subversion réelle ! L'artiste étant tellement perfectionniste, ce n'est qu'après une première esquisse incroyable et magnifique qu'il se reprend en main pour nous en mettre plein les yeux avec une pièce encore plus divine ! On notera le côté subversif de cette main de type déstructuré qui fait un doigt d'honneur pour prouver sa rage du système.

 

EXPO JULIA mardi avec concert USé + BESOIN DEAD

0 Commentaires

BONJOUR! – animation

0 Commentaires

MANUFACTURED LANDSCAPES (Paysages Manufacturés) – Jennifer Baichwal

0 Commentaires

Le photographe canadien Edward Burtynsky croque les images d’une nature souillée par la pollution et l’industrialisation, qu’il développe ensuite sur des panneaux de très grands formats.

partie 2 : http://www.dailymotion.com/video/xetrpw_paysages-manufactures-2-4_creation
partie 3 : http://www.dailymotion.com/video/xetrwc_paysages-manufactures-3-4_creation
partie 4 : http://www.dailymotion.com/video/xetrwc_paysages-manufactures-4-4_creation

Yves-Marie Mahe – interview

1 Commentaires

Interview dans l’émission Court-circuit sur Arte (décembre 2008)

Get the Flash Player to see this content.

http://negatif.mahe.free.fr/

ART SECURITY SERVICE – Bernard Mulliez

0 Commentaires

Au printemps 2005, le promoteur immobilier Robelco, frappe les trois coups médiatiques d’un projet de « revitalisation » des Galeries Ravenstein à Bruxelles. Afin de « changer l’image de la galerie », le promoteur invite des galeristes à occuper temporairement des magasins. Au soir du vernissage, le dispositif de « revitalisation » apparaît in situ dans toute sa violence sociale. Au premier étage, les galeries d’art parées de tous les attributs de la légitimité culturelle. Au rez-de-chaussée, les cafés appelés à disparaître et leur clientèle frappée du stigmate de l’indignité. Bernard Mulliez mène des entretiens avec les différents intervenants. Du côté du monde culturel, outre les formes d’ (auto) aveuglement ou de lucidité désabusée, le racisme social des agents les plus compromis avec le promoteur laisse sans voix. La violence symbolique exercée contre ceux qui travaillent dans les bars du bas de la rotonde vient redoubler la violence économique, voire policière, décortiquées dans ce film, véritable épure des méthodes employées couramment par les promoteurs immobiliers.

Réalisation : Bernard Mulliez. 2007. 1h30

MATTT KONTURE – l’éthique du souterrain

5 Commentaires

 

Get the Flash Player to see this content.

Voici un super chouette documentaire sur Mattt Konture. Il parle notamment du disque de Courge qui va sortir chez mon cul dans une poignée de jours, mais de bien d'autres choses très intéressantes, comme la fabrication de pinceaux en drealocks pour faire ça par exemple :

Rad Party – petit reportage

0 Commentaires

ARRACHE TOI UN OEIL

0 Commentaires

Rentre dans Mon Cul – Photos de l’expo

0 Commentaires

Page 1 sur 212
Go to Top