CONCERTS

POUR RÉSERVER VOTRE PLACE

HESS (Metz noire)

Rituel d’introduction dionysiaque.

HOWIE REEVE (Chant + basse)

Glasgow. Acoustic punk, you know.

LA CHASSE (satanic feminism)

Le doom était une blague d’adolescents. Louées soient les pécheresses au service de Diane.

ANNEE ZERO (noire sombre vague)

Strasbourg, capitale européenne. Hymne à la joie.

SIDA (maladie sale)

Post-no-wave. Pre-apocalypse.

CHICALOYOH (encens et stupre)

Grande prêtresse du serpent d’Eden, à l’ouest de tes rêves.

RAYMONDE HOWARD (cordes à nœuds)

le gris-bleu du ciel stéphanois, transpercé par la grâce d’une voix et d’une guitare.

PARTOUT PARTOUT (poum-tchak + guitare)

duo math-rock de cahier de vacances.

DEUX BOULES VANILLE (double batterie, supplément machine)
Electro à base de capteurs sur batteries. Machine faite maison.

TELEDETENTE 666 (Kro Alsace)

Chansons en doublette post-industrielle.

STRATOCASTORS (danse et RSA)

DEVOtion à la langue de Molière. Post-post-ponk.

JAN MORGENSON (guitare et ongles)

Folk incantatoire et instrumentale, nettoyage des âmes égarées.

STRANGE LADIES (mélancolie, poésie)

Descente en chanson. Francophonie, germanophilie et dernier verre.

OUISTITI DISCOCLUB (boum pour petits et grands)

Jeunes d’aujourd’hui, singes de demain.