ZINES / LIVRES / DVD

Demain les flammes — numéro 2

mars 2017 144 pages 10 € 

Couverture en sérigraphie sur papier doré › 600 ex. › isbn : 978-2-9558248-0-1

››› Sommaire

Ouverture photographique de caroline dossche

L’épicentre du crime

– l’histoire secrète du quartier du Mission, à San Francisco, par Erick Lyle

Plein Chant

– un entretien avec les éditions Plein Chant autour de la littérature prolétarienne

La longue marche

– Marisa Anderson, guitariste d’improvisation, raconte son parcours de marcheuse antinucléaire

L’exotisation de la pop iranienne

– Golnar Nikpour critique l’orientalisme des rééditions de musique pop iranienne

Edith en flammes

– Seth Tobocman, dans une bande dessinée à couper le souffle, raconte l’agonie de sa mère

 

BARRé – numéro 5 – 172 pages – 10 euros

Édito : « Tu te rends compte ? On nous vend de l’air en bouteille. »

« Tu te rends compte ? On nous vend de l’eau en bouteille. » Je revois ma grand-mère s’insurger devant une petite bouteille d’eau : « Ça n’existait pas à mon époque. On change le contenant, on multiplie le prix par dix et le tour est joué. Et on appelle ça le progrès ? » Alors aujourd’hui sourions, nous sommes filmés, nos voitures roulent toutes seules, on peut payer avec nos téléphones portables et on pourra bientôt avoir notre passeport dans une puce directement sous la peau. Si ça c’est pas pratique… Mieux, pour résoudre la désertification médicale, on nous fait tirer la langue face à un robot. Révolutionnaire ! Bon, la voiture Tesla (celle qui roule toute seule) a déjà fait son premier mort, on nous refile des capsules pour nous apprendre à faire du café et nos journaux ne sont plus que des brèves Internet répondant à la loi du clic. Alors que font les casseurs de machines ? C’est ce que nous avons voulu comprendre dans ce numéro avec un long entretien avec les Luddites de Pièces et Main d’Œuvre. Nous avons aussi voulu savoir comment agir et on s’est intéressé à l’Alliance citoyenne. Dans ce numéro 5, on va aussi faire un tour à Cuba où l’on vend la révolution aux touristes et au Burkina Faso où un savon anti-palu est en train de voir le jour. Mais ça, ça n’intéresse pas grand monde.
Pendant ce temps, le monde se réjouit devant la réussite de la fameuse Cop 21. Sauf que la financiarisation de la nature nous conduirait droit dans le mur. Incroyable non ? Et bien vous verrez, dans ce numéro 5 on parle aussi de ça. Mais bon, l’environnement ça lasse. D’autant plus que l’Homme a trouvé la solution face à la pollution avec des purificateurs d’air. Nous sommes sauvés, plus la peine de nous emmerder avec vos annonces pessimistes. On aura plus qu’à dire : « Tu te rends compte ? On nous vend de l’air en bouteille. »

L’équipe Barré

Le sommaire :

[Savon Vs paludisme] Le savona anti-palu : Gérard ne lâche pas le morceau !
[Lutte & collectif] L’Alliance citoyenne : le collectif prend le pouvoir
[Hong Kong Vs Chine] Hong Kong 2047 : le compte à rebours est lancé
[Luddites Vs technologie] Pièces et main d’œuvre : « On essaie de saboter la machine de l’acceptabilité »
[Voyage & révolution] Cuba : la révolution vendue aux touristes
[Finance & nature] Compensation : la nature comme monnaie d’échange
[Histoire & ballon] Retour sur les traces du football espagnol
[Québec & contre-culture] Mainmise, la belle histoire d’un magazine freak
[Focus comics] Crime does not pay
[Focus Bertoyas] JM Bertoyas : « L’art doit faire peur, être dérangeant »
[Fais-le toi même] Fabrique ton micro Piezzo
[Littérature indépendante] Claro : « L’écriture est une forme d’addiction »

Et, découvrez des inter-articles : L’anti-distothèque idéale – La cinémathèque de Bourgogne – Déviance du net – une bd de Mandryka – une bd de Dav Guedin et un jeu de mots croisés.

 

 

14 x 22 cm 128 pages 8 €
Couverture en sérigraphie

›››
Ouverture photographique de Martin Sorrendeguy
Le nazi et le policier – retour sur l’histoire du Krimi, le roman policier du IIIe Reich, avec Vincent Platini
La Gaine – une adaptation en bande-dessinée d’une nouvelle de Werner Berbengruen, par Victor Girod et Nathan Golshem
Le punk est une cible mouvante – un entretien croisé de Mimi Thi Nguyen et Golnar Nikpour pour penser autrement l’histoire du punk
Le zamrock – Zambie, années 1970, le rock explose. Et Gaël Dauvillier nous guide sur ses traces
Vivre dans une époque de chaos psychotique – une nouvelle psycho-situationniste du Kalashnikov Collective

Johannes van de Weert
Les aventures de Red Rat 16 euros
Intégrale en trois tomes
Traduction de Willem
co-édition avec Black-star (s)éditions
2016

Un dicton dit : « Dieu a créé le monde et les Néerlandais ont créé les Pays-Bas ». Et dans ce pays que l’on imagine bien tranquille, un Néerlandais, lui, a créé un rat !
Au travers d’instants de vie et de luttes, on découvre les péripéties d’un petit rongeur à la naïveté touchante qui évolue dans un monde qui le dépasse.
Dans cette bande dessinée culte, Johannes van de Weert emploie talentueusement la ligne claire et le zoomorphisme pour nous brosser avec humour une fresque méconnue et haute en couleur de trois décennies d’histoire politique et sociale.

histoire-de-crass-1e-couvertureL’HISTOIRE DE CRASS – George Berger – 24 euros

RYTRUT, ISBN 978-2-9546441-2-7

Auteur : George Berger
Traduction : Christophe Mora
en partenariat avec Paul Vincent
Relectures : Marcelle Galai, Paulin Dardel, Fredéric Jalabert
Mise en page et indexation : Cripure
Illustration 1e de couverture : Torro
Illustration 4e de couverture : Cooley Design Lab

Format 15 x 21 cm, poids 650 g
432 pages, papier offset 90 g, dos broché
Inclut 16 pages de photos sur couché 115 g
(Provenant de la Dial House Collection)
et 1 marque-page. Couverture pelliculée
Signé avec Omnibus Press en 2008
Imprimé en France, sorti le 16 juin 2016
R-014, prix public : 24,00 €

 

 

combo2 COMBO COMBO – Zine – 5 euros

combo3COMBO COMBO – Zine – 7 euros

 

 

PLUS QUE DES MOTS N°12 – Nous les racines – 7,50 euros

176 pages, 13 x 19 cm – http://plusquedesmots.free.fr/

Jean claude vandal

voici un super chouette Recueil de collages de notre ami Jean-Claude Vandal, avec des collages indédits, en format « livre d’art » A5, 56 pages couleurs, couverture cartonnée 2.4 mm, reliure couture, poids 260g /ex. + marque page + sticker. Edition limitée 666 exemplaires.

prix : 7 euros

 

Leïla Bergougnoux – Livre – 9 euros

 

I CAN’T FEEL AT HOME IN THIS WORLD ANYMORE – Zine + CD – Prix Libre

Superbe zine avec couture à la main accompagné d’un CD avec des morceaux allant de Leadbelly à Besoin Dead…

au sommaire :

Interview de Pascal Mon Cul

Article du Folkways Records

Interview du groupe Pointer’s Crossing

Entretien sur la situation des autochtones au Canada

Interview de Coup D’Griffe

Et pleins d’autres trucs…

Barré #02 – Eté 2015 – 10 euros

Au sommaire de l’été Barré :

# Plongée au cœur du Village chinois de Niamey au Niger.

# Reportage sur les monnaies locales.

# Entretien avec le réalisateur Pierre Carles (par votre serviteur de Mon Cul)

# Voyage dans le monde du ballon rond à Gibraltar

# Portrait du dessinateur Ivan Brun et extrait de sa prochaine BD Prof Fall.

# Découverte du Parti sans cible (Headwar).

# Virée en Italie pour un combat clandestin de boxe populaire.

# Mise en lumière du travail des Traiteurs solidaires.

# Focus sur le dessinateur Jaxon

# Focus sur l’illustratrice et écrivaine Cristy.

# DIY : tout pour fabriquer un Larsenophone.

# Interview de la maison d’édition Le nouvel Attila et extrait de leur dernière publication : Les aventures du dieu maïs (de Washington Cucurto).

 

big_4_LI-EDITIONEMERAUDE-72dpi

 

Edition émeraude 5 euros

Un guide pratique de correspondance institutionnelle et commerciale permettant au commun des mortels de réagir efficacement face à diverses situations de crise (banquier menaçant, administration procédurière, rupture amoureuse, voisin importun.) et aux indélicatesses de toute sorte.

Quelles sont les règles à respecter pour la correspondance ?
Quelles expressions éviter ?
Quel style employer ?
Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans ce petit ouvrage à la fois élégant et bon marché.

15 X 21 cm, 32 pages, noir et blanc

 

 

 

 

big_3_NLI-EDITION_20ECARLATE-72dpi

 

 

Edition écarlate5 euros

Mon nouveau guide pratique de correspondance

Après avoir aidé le commun des mortels à réagir efficacement face à la dictature des grandes institutions (banques, impôts, ANPE, SNCF…), la Marwanny Corporation vous propose de résoudre vos problèmes du quotidien en insultant vos voisins bruyants, votre conjoint insupportable, votre médecin charlatan et même vos enfants boutonneux.

Vous souhaitez évacuer le stress qui vous ronge tout en enrichissant votre vocabulaire injurieux ? Quelles sont les règles à respecter pour la correspondance ? Quelles expressions éviter ? Quel style employer ? Les Nouvelles Lettres d’insultes sont faites pour vous.

15 X 21 cm, 32 pages, noir et blanc

 

 

big_1_Brillez_couv_MANGER-BAT110 euros

L’autophagie consiste à manger des parties de son propre corps. À 15 000 euros le litre, le lait de souris est le plus cher du monde. Très porté sur le vin, l’empereur Maximin Daia eut la sage précaution d’exiger qu’on n’exécute que le lendemain les ordres qu’il pouvait donner alors qu’il était ivre. Au Japon, la crème glacée Basashi Aisu est parfumée à la viande de cheval. Et l’additif E 509 permet aux cornichons de rester bien croquants.
Ces connaissances insolites sur l’alimentation, et bien d’autres encore, feront de vous l’attraction principale des dîners où l’on cause. Utilisées avec à-propos, elles vous permettront de séduire sans effort la personne de votre choix. Distillées avec discernement, elles vous aideront à vous faire des amis dans toutes les situations.
En un mot comme en cent, ces perles de savoir que vous offre la Marwanny Corporation vous sauveront la mise en maintes occasions.

 

 

 

 

 

 

 

big_7_GlandezFute200

5 euros

Une sélection de jeux pour optimiser vos moments d’attente
et augmenter votre masse cérébrale

Vous avez rendez-vous chez le médecin et les magazines people vous hérissent les poils ? Vous êtes au supermarché et une file de caddies remplis ras la gueule se dresse entre vous et la caissière ? Au bureau, vous ne savez plus quoi faire entre deux mises à jours sur votre profil Facebook ? Ou bien encore, vous êtes sur le trône et les services de livraison sont en retard ? Vous le savez par expérience : chaque jour, ce ne sont pas les occasions de perdre son temps qui manquent.
Voilà pourquoi, à la Marwanny Corporation, nous avons mis au point Glandez Futé, un cahier d’activités ludiques et intelligentes qui transformeront, sans aucun effort de votre part, ces pénibles heures d’attente en onctueuse matière grise. Alors, dès à présent, dites stop au gaspillage et, soyez sûr qu’à votre prochain test de QI, vous allez épater la galerie quand vous ferez sauter la banque !

15 X 21 cm, 32 pages, impression couleur

 

 

big_13_SH_200

1. L’île de Ré ne répond plus – 14 euros

Dans ce roman-photo-montage d’un genre nouveau, de curieux zombies socialistes tentent de transformer le commun des mortels en militants d’une gauche réformiste libérale non marxiste.

Lionel Jospin vient de se faire éliminer au premier tour des élections présidentielles, mais son comité de soutien lui a malgré tout organisé une petite fête avec cotillons, musique enjouée, sexualité de groupe et alcools en tous genres au programme. Pendant ce temps-là, sur l’Île de Ré, le professeur Reeves profite de ses vacances en délicieuse compagnie. Tout va pourtant basculer lorsqu’une étrange météorite viendra heurter la surface de l’Île…

Les zombies du PS réussiront-ils à corrompre l’Humanité ?

23 X 29 cm, 60 pages, impression couleur.

Quelques extraits sur le site de Pipocolor : http://pipocolor.com/2012/02/socialiste-holocauste/

 

 

scan0012

Au sommaire du troisième numéro d’Inégale :

Dylan Sharp fait l’extra dans une mauvaise série / Tom Cot l’été,

 

une nouvelle de Fanny Laborde / Caroline Sotta raconte la vie collective sur les bateaux de l’Armada 2013 /

Julien Besse s’entretient avec le dessinateur new-yorkais Mike Taylor /

Des poèmes ressuscités de JM Bertoyas / Le Sourire de Ravachol,

une nouvelle de Pascal Billon / Fabien Thévenot s’entretient avec l’écrivain espagnol Juan Francisco Ferré /

Bourdonnement, une nouvelle de Julien Besse.

Le tout illustré par Diane Malatesta, Julien Dupont et Mike Taylor.

3 euros

 

*//-*/*-//-*/*//*/*-*/*/*//**/-*/-*/-*/-*/-*/-*///*-*//*/*-/-/*/-//-*/-/-*/-*/

 

Article11-couv

 

ARTICLE 11 – journal – n°18 (avant dernier numéro avant arrêt du journal) – 3 euros

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*//-*/*-//-*/*//*/*-*/*/*//**/-*/-*/-*/-*/-*/-*///*-*//*/*-/-/*/-//-*/-/-*/-*/

 

ericklyle

 

 

Chaque année, les amateurs d’art contemporain se retrouvent à Miami à l’occasion de la plus prestigieuse foire au monde, Art Basel. Cette ville connaît alors une débauche d’art, d’argent et de célébrités au nez et à la barbe d’une population parmi les plus pauvres des États-Unis.

Erick Lyle, dans une enquête aux accents gonzo, décrit l’envers d’une ville lors de ce déballage obscène du marché de l’art contemporain. Il démontre qu’Art Basel n’est qu’un prétexte à la spéculation immobilière et accélère le processus de gentrification. Cette nouvelle colonisation urbaine n’est pas sans rappeler que la conquête des quartiers populaires s’appuie sur la complicité des artistes qui, quoi qu’il arrive, transforment la réalité en une vaste « performance ».

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Julien Besse et Gaël Dauvillier. Avec une entracte en images de Mike Taylor 

13,5 x 21,6 cm – 64 pages – prix TTC 8 euros – ISBN 979-10-90507-135 Coll. « Les Réveilleurs de la nuit »   

Erick Lyle, activiste, musicien et journaliste indépendant, est le rédacteur du fanzine Scam, une référence aux États-Unis. Il a écrit On the Lower Frequencies: A Secret History of the City (Soft Skull Press, 2008) sur l’histoire « secrète » de San Francisco.  Mike Taylor est un artiste vivant aujourd’hui à New York. Il édite le fanzine Late Era Clash depuis vingt ans.

éditions CMDE – 43 rue de Bayard 31000 Toulouse

 

 

 

 

*//-*/*-//-*/*//*/*-*/*/*//**/-*/-*/-*/-*/-*/-*///*-*//*/*-/-/*/-//-*/-/-*/-*/

 

inegale2

 

INEGALE – Zine littéraire – N°2 – 4 euros

Au sommaire du second numéro d’Inégale:

Le Marchand de Journaux – une nouvelle de Russel Walker

L’Arc-en-ciel de la Gravité – d’une édition à l’autre, par Alexandre Simon

Le Soir des Magiciens – un texte de Fabien Thévenot

Myriam Gendron – interviewée par Julien Besse

Charlaworlia – hommage à Charlemagne Palestine, par Fanny Laborde

Messages Subliminables – quatre poèmes de Jacques Masson

La Fugue – une longue nouvelle de Julien Besse

Scumbag – une longue nouvelle d’Alexandre Simon

Le tout illustré et mis en page par Diane Malatesta.

64 pages, format 16,8×24,7, couverture 250g sur papier glacé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*//-*/*-//-*/*//*/*-*/*/*//**/-*/-*/-*/-*/-*/-*///*-*//*/*-/-/*/-//-*/-/-*/-*/

 

IU5

Sommaire :
 

– un édito qui revient sur la longue séquence de la « manif pour tous » et tente de démonter, point par point, l’argumentaire sexiste et identitaire de ces militant-e-s…
– un long entretien avec un ancien ouvrier de l’usine Alsthom de St-Florent (près d’Alès) qui revient sur son parcours et ses années de lutte, de l’externalisation puis de la fermeture de l’usine jusqu’au scandale actuel de l’amiante
– la quatrième livraison du « Traité de Poésie Sauvage » où il est question, cette fois-ci, de… sexe, quelque part dans certaines rues de quelques villes comparées à de grands « corps électriques »
– un hommage à Hannah Höch, artiste dadaïste et militante féministe du siècle passé
– la suite du « Dadapedia », le dictionnaire qui vous dit enfin la vérité sur tout (ou presque)
– un patient travail de déconstruction de la théorie de l’Etat et de tous les présupposés idéologiques qui le soutiennent
– un reportage sur les quartiers du « Vieux-Lyon »… ou l’histoire de la reconquête des anciens quartiers populaires des centres-villes par les classes aisées et l’étude des enjeux à l’œuvre dans ce processus
– un ensemble de réflexions stratégiques sur la « fabrique de l’aliénation » et l’hégémonie culturelle des classes dominantes, ainsi que sur les moyens de s’y opposer
– le récit d’une traversée solitaire de nuit, quelque part, sur la route
– plus, comme d’habitude, toute une série de photos, collages et autres !

68 pages NB, format A4, prix libre de la main à la main et dans les lieux non-marchands / 5 euros en librairie

 

 

*//-*/*-//-*/*//*/*-*/*/*//**/-*/-*/-*/-*/-*/-*///*-*//*/*-/-/*/-//-*/-/-*/-*/

l'attaque

 

L’ATTAQUE – Zine – Volume VII – 6 euros

Ce numéro a un thème double : les groupe auto-gérés et le guerilla gardening – pour une réappropriation des terrains hostiles…

Zine canadien, superbe couverture sérigraphiée.

 

 

 

 

 

 

 

 

*//-*/*-//-*/*//*/*-*/*/*//**/-*/-*/-*/-*/-*/-*///*-*//*/*-/-/*/-//-*/-/-*/-*/

madagan-b8dc9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ihar Alinevich – Sur la route de Magadan – Livre – 160 pages – Prix Libre

Ce livre écrit par mon fils, parle de faits se produisant à l’heure actuelle en Biélorussie. Il évoque les choix qu’une personne doit faire entre vivre et mourir, être libre ou emprisonné, et entre garder son âme et se trahir. Tout ce qui lui est arrivé s’est passé dans une vie réelle, en plein XXIe siècle, dans un pays qui se veut civilisé et européen, juste avant et après les élections présidentielles de 2010. L’idée de ce livre est apparue en 2011, lors de l’unique entretien qui nous a été accordé dans le centre de détention du KGB. On ne pouvait communiquer qu’en regardant derrière son dos mais nous étions tellement heureux de le voir avec mon mari… Tout ce qui est arrivé et continue à arriver à Ihar ressemble fortement à la situation décrite par Anatoliy Rybakov dans le livre Les Enfants de l’Arbat. Et, même si Sasha Pankratov a été arrêté en 1930, l’histoire se répète. J’ai proposé à Ihar d’écrire sur tout ce qui lui arrivait pour ne pas oublier, pour laisser la mémoire à l’histoire. Nous pensons tous que l’illégitimité, l’arbitraire, les répressions ne vont jamais nous arriver à nous ou à nos proches. Il est donc très important que cette situation devienne le patrimoine de toute la société.

 

*//-*/*-//-*/*//*/*-*/*/*//**/-*/-*/-*/-*/-*/-*///*-*//*/*-/-/*/-//-*/-/-*/-*/

envolee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peines Eliminatrices et isolement carcéral – Lettres, Textes, Entretiens – 2001-2009 – 160 pages – 5 euros

« Il faut utiliser la peur comme un moteur et non comme un frein à nos impulsions ; le retrait ou la lutte font partie de l’attaque. Ce qui n’en fait plus partie, c’est la paralysie… Mourir, c’est rester à tout jamais dans la même position. Celui ou celle qui reste trop tranquille voire immobile n’est plus en vie. » Mounir, quartier d’isolement de Nanterre.

*//-*/*-//-*/*//*/*-*/*/*//**/-*/-*/-*/-*/-*/-*///*-*//*/*-/-/*/-//-*/-/-*/-*/

underwood

 

 

 

 

 

UNDERWOOD #10 – Fanzine – 56 pages – Prix Libre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*//-*/*-//-*/*//*/*-*/*/*//**/-*/-*/-*/-*/-*/-*///*-*//*/*-/-/*/-//-*/-/-*/-*/

voix des sirènes

 

 

 

 

 

 

Fanzine + CD de SEX DRUGS & REBETIKO – 13 euros

*//-*/*-//-*/*//*/*-*/*/*//**/-*/-*/-*/-*/-*/-*///*-*//*/*-/-/*/-//-*/-/-*/-*/

Retour à Miami : Une ville à l’ère d’Art Basel

ERICK LYLE

En 2010, le San Francisco Bay Guardian envoie Erick Lyle couvrir la neuvième édition d’Art Basel à Miami. C’est l’occasion pour lui de revenir dans sa ville natale et d’observer les transformations provoquées par la plus prestigieuse foire d’art contemporain au monde. Alors que les amateurs d’art se pressent par milliers et que les promoteurs immobiliers investissent massivement, Miami reste une des villes les plus pauvres des Etats-Unis ; les défilés de célébrités côtoient les ouvertures de squats ; le clinquant tente de chasser les populations les plus pauvres.Dans Retour à Miami, Lyle dresse un portrait du monde de l’art et de son hypocrisie, évoquant tour à tour les liens entre le marché de l’art et celui de l’immobilier, entre la culture et l’économie, la difficulté d’articuler des critiques de ce milieu ou la récupération du street art (avec une interview cinglante de Shepard Fairey). Une analyse au vitriol complétée par le portrait d’une ville à part et des nouvelles formes de résistance nées, sur fond de crise économique, dans le sillon d’Art Basel.

ZINE A5 photocopié/ 44 PAGES/ 3 EUROS

Editions Freak out

 

out rageZine – Prix Libre

out rageZine – Prix Libre

 

 

CATALOGUE MON CUL

DISTRO MISSISSIPPI RECORDS, SAHEL SOUNDS, WATER WING, ETC

DISTRO TANDORI RECORDS, SPECIFIC, BIGOÛT, ASSOS’Y’SONG, MUSIC FEAR SATAN, ETC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 thoughts on “ZINES / LIVRES / DVD

Laisser un commentaire