\ DISTRO ZINES – BD – LIVRES

zines

NOUVEAUTES ZINES DECEMBRE

0 Commentaires

Article11-couv

 

ARTICLE 11 – journal – n°18 (avant dernier numéro avant arrêt du journal) – 3 euros

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

inegale2

 

INEGALE – Zine littéraire – N°2 – 4 euros

Au sommaire du second numéro d’Inégale:

Le Marchand de Journaux – une nouvelle de Russel Walker

L’Arc-en-ciel de la Gravité - d’une édition à l’autre, par Alexandre Simon

Le Soir des Magiciens – un texte de Fabien Thévenot

Myriam Gendron – interviewée par Julien Besse

Charlaworlia – hommage à Charlemagne Palestine, par Fanny Laborde

Messages Subliminables – quatre poèmes de Jacques Masson

La Fugue – une longue nouvelle de Julien Besse

Scumbag – une longue nouvelle d’Alexandre Simon

Le tout illustré et mis en page par Diane Malatesta.

64 pages, format 16,8×24,7, couverture 250g sur papier glacé.

 

 

 

l'attaque

 

L'ATTAQUE – Zine – Volume VII – 6 euros

Ce numéro a un thème double : les groupe auto-gérés et le guerilla gardening – pour une réappropriation des terrains hostiles…

Zine canadien, superbe couverture sérigraphiée.

 

 

 

 

 

 

 

 

Restock du dernier numéro indispensable de PLUS QUE DES MOTS !

Ihar Alinevich – Sur la route de Magadan

0 Commentaires

madagan-b8dc9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ihar Alinevich – Sur la route de Magadan – Livre – 160 pages – Prix Libre

Ce livre écrit par mon fils, parle de faits se produisant à l’heure actuelle en Biélorussie. Il évoque les choix qu’une personne doit faire entre vivre et mourir, être libre ou emprisonné, et entre garder son âme et se trahir. Tout ce qui lui est arrivé s’est passé dans une vie réelle, en plein XXIe siècle, dans un pays qui se veut civilisé et européen, juste avant et après les élections présidentielles de 2010. L’idée de ce livre est apparue en 2011, lors de l’unique entretien qui nous a été accordé dans le centre de détention du KGB. On ne pouvait communiquer qu’en regardant derrière son dos mais nous étions tellement heureux de le voir avec mon mari… Tout ce qui est arrivé et continue à arriver à Ihar ressemble fortement à la situation décrite par Anatoliy Rybakov dans le livre Les Enfants de l’Arbat. Et, même si Sasha Pankratov a été arrêté en 1930, l’histoire se répète. J’ai proposé à Ihar d’écrire sur tout ce qui lui arrivait pour ne pas oublier, pour laisser la mémoire à l’histoire. Nous pensons tous que l’illégitimité, l’arbitraire, les répressions ne vont jamais nous arriver à nous ou à nos proches. Il est donc très important que cette situation devienne le patrimoine de toute la société.

 

Et puis j'ai aussi un exemplaire de ce bouquin :

envolee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peines Eliminatrices et isolement carcéral – Lettres, Textes, Entretiens – 2001-2009 – 160 pages – 5 euros

"Il faut utiliser la peur comme un moteur et non comme un frein à nos impulsions ; le retrait ou la lutte font partie de l'attaque. Ce qui n'en fait plus partie, c'est la paralysie… Mourir, c'est rester à tout jamais dans la même position. Celui ou celle qui reste trop tranquille voire immobile n'est plus en vie." Mounir, quartier d'isolement de Nanterre.

 

underwood

 

 

 

 

 

UNDERWOOD #10 – Fanzine – 56 pages – Prix Libre

Nouveautés Zines – Janvier 2014

0 Commentaires

Cheval de Merde

 

 

 

 

 Grue Fécale – Chavel de Merde – Zine – Prix Libre

Zine Dada par Guilhem'All

Article11-couv

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 ARTICLE 11 – Journal Papier – 3 euros

Super journal à soutenir, avec une interview de Mon Cul dedans…

internationaleutopiste4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INTERNATIONALE UTOPISTE #4 – Zine – Prix Libre (site)

Le quatrième numéro de l'INTERNATIONALE UTOPISTE est sorti ! Nouveau format pour cette revue DIY, plus grand plus beau, avec 60 pages où se mêlent théorie politique, critique sociale, féminisme, urbanisme, "propagande par le fait" et "poésie sauvage".

voix des sirènes

 

 

 

 

 

 

Fanzine + CD de SEX DRUGS & REBETIKO – 13 euros

 

couverture sérigraphiée par Marilou Turmeau, tirage à 200 exemplaires.

Au sommaire :
Sotiria Bellou
John Zorn
Les trobairitz
Musiques punks, post punks, industrielles…
Le Drone
Sex drugs & rebetiko
Pete Ross
Hellfest : ils ont vendu le Diable
Les disques en rotin réunis

 

NOUVEAUX BOUQUINS EN DISTRO

0 Commentaires

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Coline Picaud
« Disgrazia! »
ISBN 978-2-9536877-7-4
Octobre 2012
1 volume 18x23cm
158 pages – 10 euros

Entre 1921 et 1930, plus d'un million d'Italiens quittent leur pays pour la France. Parmi eux, une famille sicilienne tente sa chance à Grenoble. D'une génération à l'autre, ce récit graphique retrace l'histoire de cette migration qui fût, comme tant d'autres, marquée par la pauvreté et le labeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

Collectif
« Métro, boulot, chimio.
Débats autour du cancer industriel »

ISBN 978-2-9536877-8-1
Octobre 2012
1 volume 10x14cm
176 pages – 4 euros

En partant d’un exemple apparemment trivial – qui soupçonnerait le PVC d’être cancérigène ? –, les contributions réunies ici documentent les ravages quotidiens de l’industrie, sur notre santé et sur l’environnement.
Une polémique sur le rapport de la gauche à l’emploi, à l’industrie et aux ouvriers.
Un débat politique entre les partisans de la réindustrialisation et ceux qui rappellent cette évidence : nos vies valent plus que nos emplois.

 

 

 

 

 

 

 

Un homme de lettres anonyme
« La mécanique des lettres »
Collection Modes d'emploi
ISBN 979-10-91772-00-6
Juin 2013
1 volume 10x14cm
32 pages – 3 euros

Claire avait un si beau sourire et une santé en acier. Lise était une cheffe compétente et détestée. « Gros Tas » était un chef incompétent et détesté. Paul chantait les chansons de Johnny sans connaître les paroles. Fred était désinvolte dans son traitement du courrier parce qu’ « on s’en fout, c’est que de la pub ». Édouard proposait toujours de remplacer les collègues grévistes. Tony attendait la retraite en fumant des Gauloises. Pierre, trente ans de boîte et toujours aussi lent.
La Poste, c’est là où je travaille depuis cinq ans.

 

 

 

 

 

 

 

 

Encyclopédie des Nuisances
« Adresse à tous ceux qui ne veulent pas gérer les nuisances mais les supprimer »
ISBN 978-2-9536877-4-3
Septembre 2011
1 volume 10x14cm
28 pages – 3 euros

Les écologistes sont sur le terrain de la lutte contre les nuisances ce qu’étaient, sur celui des luttes ouvrières, les syndicalistes : des intermédiaires intéressés à conserver les contradictions dont ils assurent la régulation, des négociateurs voués au marchandage (la révision des normes et des taux de nocivité remplaçant les pourcentages des hausses de salaire), des défenseurs du quantitatif au moment où le calcul économique s’étend à de nouveaux domaines (l’air, l’eau, les embryons humains ou la sociabilité de synthèse) ; bref, les nouveaux courtiers d’un assujettissement à l’économie dont le prix doit maintenant intégrer le coût d’un « environnement de qualité ». On voit déjà se mettre en place, cogérée par les experts « verts », une redistribution du territoire entre zones sacrifiées et zones protégées, une division spatiale qui réglera l’accès hiérarchisé à la marchandise-nature. Quant à la radioactivité, il y en aura pour tout le monde.
-
Parution originale en juin 1990.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mouvement pour l'abolition de la carte d'identité
« Pour l'abolition de la carte d'identité suivi de Contre le recensement »
ISBN 979-10-91772-01-3
Juin 2013
1 volume 10x14cm
36 pages – 3 euros

Savoir, c'est pouvoir. Gouverner c'est prévoir, donc dénombrer, mesurer, quantifier, répertorier, planifier.
C'est à cette entreprise de connaissance rationalisée et donc de pouvoir que se livre l'administration.
-
Cet ouvrage réunit en un volume deux textes précédemment publiés aux mêmes éditions.

RAD PARTY – quelques zines en distro

0 Commentaires

Retour à Miami : Une ville à l’ère d’Art Basel – Erick Lyle

0 Commentaires

Retour à Miami : Une ville à l’ère d’Art Basel

ERICK LYLE

En 2010, le San Francisco Bay Guardian envoie Erick Lyle couvrir la neuvième édition d’Art Basel à Miami. C’est l’occasion pour lui de revenir dans sa ville natale et d’observer les transformations provoquées par la plus prestigieuse foire d’art contemporain au monde. Alors que les amateurs d’art se pressent par milliers et que les promoteurs immobiliers investissent massivement, Miami reste une des villes les plus pauvres des Etats-Unis ; les défilés de célébrités côtoient les ouvertures de squats ; le clinquant tente de chasser les populations les plus pauvres.Dans Retour à Miami, Lyle dresse un portrait du monde de l’art et de son hypocrisie, évoquant tour à tour les liens entre le marché de l’art et celui de l’immobilier, entre la culture et l’économie, la difficulté d’articuler des critiques de ce milieu ou la récupération du street art (avec une interview cinglante de Shepard Fairey). Une analyse au vitriol complétée par le portrait d’une ville à part et des nouvelles formes de résistance nées, sur fond de crise économique, dans le sillon d’Art Basel.

ZINE A5 photocopié/ 44 PAGES/ 3 EUROS

Editions Freak out

MATTT KONTURE – l’éthique du souterrain

0 Commentaires

DVD + BD – 29 euros

MATHIEU RIGOUSTE – Le théorème de la Hoggra (histoires et légendes de la guerre sociale)

0 Commentaires

"Le théorème de la hoggra – Histoires et légendes de la guerre sociale" synthétise dix années de travail, de luttes et de réflexions. C'est à la fois un traité de mécanique sécuritaire, une enquête en forme de manuel et un roman épique, un mélange d'Histoire et d'histoires. A travers la vie de douze personnages allégoriques, tissés de faits réels, l'auteur retrace l'histoire de la colonisation, de l'immigration et des quartiers populaires, les transformations de l'Etat et des médias, de la police et de l'armée, l'évolution des sociétés de contrôle et de ce qui leur résiste. A mi chemin entre l'essai et le conte, une partition pour déchiffrer le vacarme de la guerre sociale.

"L'orchestre des damnés s'était installé en fin d'après-midi. Il attendait son heure, patient sous ses capuches. La République l'avait précédé à l'entrée du quartier. Derrière les blocs de béton qui ferment la zone depuis dix-huit mois.
Elle s'accordait à d'autres diapasons, déterrés par malice dans d'anciens champs de coton. Elle ajustait sa robe de soirée. Ses cars blancs, ses milices bleues et ses matraques rouges.

Ce fut d'abord l'éclat et puis les cliquetis du verre. Les ampoules se répandirent en milliers de fragments tranchants sur les trottoirs complices.
Imitant ces ombres fracturées qui errent dans les dédales du ghetto français, les réverbères succombaient l'un après l'autre, brisés sous l'impact des boulons et des pierres.

C'est ainsi par chez nous que débutent les cérémonies d'adieu. Alors il faut bien se raconter quelques histoires avant de crever."

Mathieu Rigouste est chercheur indépendant. Gosse de banlieue, engagé dans les luttes, il enquête sur le système sécuritaire pour fournir des armes de libération. L'auteur de L'ennemi intérieur (La Découverte, 2009) et Les marchands de peur (Libertalia, 2011) livre son dernier prototype, plus léger et maniable. Sous les masques du conte, une histoire de l'impérialisme et de la résistance, dix années d'enquête et de combats contre le capitalisme sécuritaire, trente années d'histoires recueillies dans les périphéries de l'Empire. Un petit livre noir, à canon scié.

240 pages – 11 x 16 cm

8 euros

2030 – Nouvelles d’un monde qui tombe

0 Commentaires
 
184 pages – 10,5x16cm
(Collectif)

Ceci n'est pas un livre, c'est une expérience. Neuf histoires pour raconter un monde qui tombe en parlant de celui qui vient. 2030 se noie dans nos inconscients, dégouline le long de nos cauchemars et distille l'absinthe de nos rages. Il ne s'agit pas d'anticipation mais de quelques balafres, micro-traces de ce qu'on appelait l'espoir au seuil des sociétés de contrôle.

6 euros

 

SAPIENS – la balade des vivants-vivants

0 Commentaires

Page 1 sur 41234
Go to Top